Ros0range - 52 ans
Val-David, Laurentides

Je veux vous dire...

Pour qui c'est important

  • Hétérosexuelle
  • 172 cm (5 pieds 8 pouces)
  • Proportionnelle
  • Jamais
  • Jamais
  • Je n'ai pas d'enfant, j'en aurai peut-être un jour
  • Artiste
  • Anglais
  • Lévis
  • Bélier

Au coeur du sujet...

  • Plus de 3 fois par semaine
  • En plein air
  • Pour la participation et le plaisir
  • de m'étirer le corps quelques fois par jours
  • reprendre le jogging et danser une fois par jour et bien gérer ma dépendance à l'ordinateur.
  • Aventure / sportif : que j'organise seulement
    Détente : que j'organise seulement
    Culturel : que j'organise seulement
  • Ile de Vancouver 2 mois par année
  • Entre 1000 $ et 3000 $ par année

Et patati et patata...

  • Lecture.cuisiner, dessin modèle vivant, chanter, danser, sessions de gratitude, inventer des jeux...
  • Eternal Sunshine of the spotless mind, Benny and June,
  • Radiohead, Matt Holubowski, Karkwa, Elliot Smith (for his melodies), frogs, birds, howling monkeys
  • A pizza i invented, the curry my indian friend makes
  • Ile de Vancouver, les Laurentides, Montréal, les musés
  • danser en sostume de bain sous la pluie, au jeu qu'on improvise
  • la vulnérabilité et le partage profond de soi. la connection avec une créature de la forêt, le chant des grenouilles, les conférences de corneilles, les différents sons des corbeaux, avoir été sauvée par des dauphins, les baleines, le printemps, se regarder dans les yeux, le touché, aller plus creux dans l'amour de soi,..
  • impossible à décrire, ça arrive trop souvant et spontannément des fois sans raisons..
  • les masques, vieillir, la déconnections avec la terre et ses créatures, ce qui est arrivé aux autochtones et ce qui leur arrive encore, la dsisassociation émotionnelle et froideur..
  • Les new-agers
  • l'art et aimer
  • mes dernières toiles, me raprocher de mon père, mes amies, mon style de vie, ma vie avantureuse, mes choix de vie
  • rencontrer mon partenaire de vie, de vendre mes toiles plus fluidement et plus fréquemment, de ne plus avoir à vivre l'hivers.